Les 12 et 13 Juillet à Millau, 5 pilotes sont venus découvrir ou se perfectionner dans le pilotage des Mini-Voiles. 

Décollage sans vent ou avec 30 km/h, pour un maçon, un graphiste, un chuteur, un BE et un pilote d'A380 !

Le dernier vol d'une demi heure dans du thermique allant jusqu'à + 5 m/s, tous ont pu apprécier les possibilité qu'offrent ses merveilleuses machines.

François qui vient de faire 30 mn dans du + 5 m/s, continue à jouer au sol ! C'est trop bon la mini...

Commentaires :

De Franck : Génial !

De François : c'est plutôt un récit...

J'ai volé avec une 16m2 !...

Le 13 juillet, j'ai eu la chance de pouvoir faire un stage initiation aux mini voiles organisé à Millau par Nicolas Brenneur avec les voiles S'lide  de SKP.

Un grand moment de bonheur et une remise en cause de nos habitudes de parapentiste...

Le matin rendez vous à Brunas pour un déco sans vent... ça va le faire ?

Et bien oui ! Certes j'ai "mangé les buissons" au premier Brunas pour avoir fait l'erreur de rendre les mains juste après le déco... Mais une fois compris cette particularité des mini voiles de plonger vivement pour reprendre de la vitesse quand on rend la main, l'envol ne nécessite qu'un peu plus de course au décollage qu'avec un parapente classique. Bluffant...

Le taux de chute et la vitesse sont élevés, mais l'atterrissage ne pose aucun problème si l'approche est bien gérée (gros taux de chute si le dernier virage est serré.). La gestion du point d'aboutissement devient essentielle.

Les vols s'enchainent avec plaisir, encadrement professionnel au déco et à l'atterro, pliage réduit au minimum, voire simple mise en boule dans la sellette, et c'est reparti pour un tour !

L'après midi le vent était sud à la Pouncho. Un 1er vol au milieu des parapentes et des biplaces nous a démontré la capacité de ces mini voiles à tenir en l'air.

Ensuite le vent s'est renforcé, et avec un vent supérieur à 30 km/h seuls les biplaces et les mini voiles sont au déco.

Décoller dans ces conditions avec la SKP Slide de 16m2 est un vrai plaisir une fois intégré la vivacité aux commandes facilement compensée par les appuis sellette (surpilotage à proscrire..). En l'air nous allons plus vite que les biplaces et montons à 5m/s !...

Atterrissage à Millau plage où le vent est suffisamment fort pour continuer d'acquérir les nouvelles sensations de ces mini voiles en faisant des gonflages au sol.

Dommage, le stage se termine et il va falloir rendre ces merveilleux joujoux qui amènent beaucoup de nouvelles sensations et remettent en cause notre pilotage habituel !

La SKP Slide sera appréciée par tous ceux qui volent par conditions de vent fort, comme sur le site de Saint Côme ou en bord de mer (une pensée pour les vikings d'Octeville...).

Merci Nicolas pour ce sympathique stage. J'espère que le Père Noël n'attendra pas décembre pour en poser une sur ma moto !...

Bons vols

François Desenfants (qui pour le travail vole sur A380, les extrêmes...)

Et le récit de Guy (on lui pardonne les fautes, il n'est pas Français) :

ce stage mini voile  à Millau au début je le sentait mal , mes deux premiers vols  un il y a un an  et l'autre il y a  deux mois, ne m'avaient pas mit en forme concernant les mini voiles,  ça bouge fort, ça roule, y pas possibilité de faire les oreilles bref je n'aimais pas trop, mais je n'aime pas rester sur un échec donc j'y retourne à la mini et me voici à Millau
Départ pour Novis  ont est 4  un volants régulièrement , un parapentiste de qqs années de vols  deux volant souvent mini et 1 BE  parapente pour découvrir ou perfectionner le vol sous mini, donc préparation rapide , pour certains ont garde nos sellettes habituelles, ne pas changer tous les repaires d'un coup, qqs gonflages puis on prend l'air, oui, oui ça vole c'est sur mais ça roule toujours autant ,bon pour calmer le jeu,  moins de corrections, ont lève les mains tout change, ça vole plus vite aussi mais cela descend vite je vois trois champs, j'avale le premier, je vise le troisième en parapentiste averti, je pense passer aux dessus des arbres, mais le plan de descende en prend un coup, je vise toujours le troisième champ le haie de séparation se raproche j'évite les arbres, ho, ho, la haie ça passe, non ça  passe pas ,pof en plein dans les ronces, je rage,  allez vite on remonte et on recommence, nouvel envol, c'est mieux plus de roullis ou nettement moins mais ma parole, je me marre, je joue, j'envoie c'est rigolo, oh oh je suis bas viiite me poser parfait nickel  tout en douceur, retour au déco, vite cela pulse il y a un moment que les parapentistes ont tout remis dans le sac, nous ont continue de jouer, il y a une spiruline qui montre le chemin, mais cela forci encore et la spiru va se coucher nous ont décolle encore, celui devant moi me montre un thermique mais ne parvient pas  à l'exploiter, moi j'y trouve mon compte, je remonte au dessus du déco, je m'amuse comme un fou, je rase la somitale, je touche and go au sommet je repart, ça remonte , je rethermique c'est vraiment super bon cela pulse vraiment je fait quasi du sur place aller go droit devant je vais en vallée, je pose à nouveau nickel, c'est juste un peu plus rapide et moins précis car très manible mais super, l'après midi ont remet ça vers 17h allé hop c'est parti de la puncho quelques vols de plus qqs virages super, une vrai mobilette  dans le ciel tu tournes ça incline un max ça va vite mais ça vole  parfois ça ferme mais t'a pas le temps de le sentir que c'est réouvert, bon voila les biplaceurs qui font les oreilles car un cum s'allume au dessus du déco, ok c'est pas sage mais vite un petit déco, un vol supersonic qqs 360 et cela tombe du ciel, à 100m sol cela remonte ça pompe à domf sous le gros noir, aller hop encore qqs 360 "à 30 metres sol au dessus de l'aterro final posé, ça dévelloppe trop  pour continuer à jouer.
En bref je suis réconcilié avec  les minis voiles,  pour 70KG la 16 est parfaite, je suis venu, j'ai vu , j'ai aimé, encore une épargne à faire puis casser la tirelire pour ce nouveau joujou.


ok Nicolas fais nous encore des plus légères et ce sera parfait. pour ceux qui aime parfois varier les plaisirs et les sensations c'est à essayer. Attention quand même il ne faut pas faire n'importe quoi avec, c'est très maniable, mais très vif et très nerveux au début il faut y aller mollo sur les commandes, bonne glisse

 

Stages sur :

  • 2 jours pour pilotes Delta et Parapente - 260 €.
  • 3 jours pour débutants complets. - 360 €